Upcycling déco : une nouvelle vie pour les objets du quotidien

une valise transformée en table basse, c'est la slow déco - upcycling

Les amoureux de la slow déco connaissent sûrement cette maxime d’Antoine Lavoisier, célèbre chimiste du 18ème siècle : “rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme”. Bien évidemment, Lavoisier l’a dit dans un contexte différent mais cela traduit assez bien l’esprit upcycling : faire du neuf avec du vieux.

De nos jours, l’upcycling  est partout : dans la mode, le design, l’art, l’industrie. Toutefois, on confond encore souvent upcycling et recyclage. Qu’est-ce que l’upcycling ? Quels sont les avantages de l’upcycling en déco ? Où trouver les ressources ? 

Recyclage : du downcycling à l’upcycling 

Il existe plusieurs formes de recyclage, dont les deux extrêmes sont le downcycling (décyclage) et l’upcycling (surcyclage). Ces deux concepts sont apparus dans le milieu des années 1990 grâce à Reiner Pilz, ancien ingénieur mécanique qui s’est reconverti dans l’aménagement intérieur. Les termes ont ensuite été repris par William McDonough (architecte) et Michael Braungart (chimiste) dans leur ouvrage “Cradle to Cradle (C2C): Remaking the Way We Make Things” paru en 2002.

Le recyclage classique implique une transformation chimique et physique des matériaux, parfois par la fusion. Les objets sont d’abord réduits en matières premières qui participeront à la fabrication d’autres objets de valeur équivalente. 

Le downcycling (décyclage) utilise les mêmes procédés que le recyclage. Il fournit quant à lui des produits de moindre valeur. 

A l’inverse, l’upcycling (surcyclage) est la « valorisation par le haut ». C’est donc la transformation des matériaux destinés à être jetés en produits de valeur supérieure. Leur élaboration est la plupart du temps artisanale et l’objet fabriqué est souvent unique. Les matières initiales sont alors sublimées. 

L’upcycling en déco est totalement dans cette mouvance.

Des futs surcyclés en salon de jardin slow déco - upcycling

Les avantages de l’upcycling en déco

L’upcycling en déco produit de nombreux effets positifs aussi bien pour l’environnement que pour notre moral.

La diminution des déchets

Par la réutilisation des objets, l’upcycling permet la diminution du volume des déchets. C’est toujours ça qui ne partira pas en fumée dans l’atmosphère, qui n’ira pas en décharge. Voire tout bonnement dans la nature et l’océan. Dans ces trois derniers cas, certains matériaux mettent plusieurs dizaines d’années avant de se dégrader totalement.

La réduction de notre impact écologique

D’une part, l’upcycling préserve les ressources naturelles en utilisant les matières premières qui existent déjà. Nous n’avons donc pas besoin d’en extraire à nouveau.

D’autre part, la transformation d’un objet qui existe déjà nécessitera pour sa fabrication finale moins d’eau et moins d’énergie.  

Des économies à la clé

Qui dit moins de matières premières à fournir, dit un coût de revient plus faible surtout si c’est nous qui nous y attelons.

L’occasion de faire une pause

Ralentir, prendre le temps de penser, réfléchir à l’objet, sa transformation, laisser libre court à son imagination… Puis, vient le temps de le fabriquer. On s’autorise à essayer, à se tromper et même à réussir ! Bref, on fait le vide dans nos têtes, on se détend.

La fierté de faire soi-même

En 2017, d’après une étude de l’Ameublement français (Union nationale des industries de l’Ameublement français), 73% des Français souhaitaient des meubles personnalisés en termes de couleurs ou de dimensions. On s’approprie de plus en plus nos objets par l’envie de nous distinguer et d’exprimer notre créativité. 

Avoir un objet unique, fait avec amour (dans la plupart des cas), qui correspond à nos besoins est une grande satisfaction. Il n’y a rien de mieux pour booster sa confiance en soi que de pouvoir dire : “c’est moi qui l’ai fait”. Cela vaut aussi pour le simple fait d’y avoir pensé, et que quelqu’un d’autre le réalise. 

Qu’est ce qui se surcycle ?

Tout… ou presque !

Tous les objets du quotidien que nous possédons peuvent faire l’objet de surcyclage : carton, bois, acier, aluminium, verre, plastiques, textile, cuir… Il suffit de laisser libre court à son imagination.

Une marmite upcyclée en pot de fleurs slow déco - upcycling

L’upcycling en pratique

Bien évidemment, nous ne sommes pas tous égaux en termes de dextérité. Chacun aura ses limites en fonction de son habilité manuelle. Toutefois, il n’y a pas forcement besoin d’être bricoleur pour se lancer.

Pour commencer seul·e

Certains objets demandent peu de transformations avant leur utilisation.

Par exemple, de simples bocaux ou des bouteilles en verre peuvent se transformer en de jolis vases sans beaucoup d’effort. Des pots de yaourt en verre en bougeoirs. Des boites de conserve en porte-crayons. 

Des chaussures abîmées ou trop petites comme pots de fleurs dans le jardin, et c’est parti pour une jolie mise en scène!

Vous ne vous sentez pas capable de vous lancer seul·e ?

Des solutions s’offrent à vous.

Les tutoriels

Des centaines de tutoriels existent sur les sites, les blogs déco.

Les ateliers

A l’ère des makers et des fab lab (laboratoires de fabrication), des ateliers sont proposés notamment dans les recycleries. Par exemple, si vous habitez la région parisienne, larecyclerie.com (l’atelier de René) vous accueille autour d’un café pour fabriquer vos objets. Vous pouvez même avoir recours au prêt d’outils.

Vous pouvez aussi faire un tour dans le 19ème arrondissement de Paris chez Débrouille et compagnie pour apprendre à valoriser vos déchets. L’équipe propose également des objets surcyclés à l’achat.

Des tuyaux de plomberie surcyclés en lampe de chevet slow déco - upcycling

Les fab lab

Dans les fab lab, sont mises à la disposition du public des machines outils pilotées par ordinateur pour concevoir et réaliser des objets. Ces fab lab permettent également de transformer ou de réparer des objets. Un bel exemple de création collaborative. 

Liste des fab lab dans le monde

Vous n’êtes vraiment pas manuel·le…

… et vous souhaitez néanmoins des objets et meubles surcyclés. Alors, vous pouvez toujours vous tourner vers les créateurs éco-design ou vers les enseignes spécialisées.

Par exemple, anouveaudesign.com propose des objets conçus à base de déchets de bois issus de l’industrie française. bocarre.fr des linges de lits, meubles, lampes, accessoires fabriqués à partir de voiles de bateaux.

Bien qu’étant moi-même assez manuelle, il m’arrive ainsi d’acheter des objets surcyclés. Par exemple, l’été dernier, j’ai trouvé ce magnifique tapis fabriqué avec des chutes de cuir.

L'upcycling de chutes de cuir en tapis slow déco

 

Pour conclure, l’upcycling fait intervenir la notion de développement durable et de l’artisanat. Avant de jeter un objet, essayez de poser un regard neuf sur lui. Demandez vous si vous ne pouvez pas lui donner une nouvelle vie, car c’est bon pour pour votre porte-monnaie, pour votre confiance en vous et pour la planète. Alors, amusez vous !

Et vous, avez-vous déjà surcyclé des objets de votre quotidien ?

Pour avoir quelques idées d’upcycling déco, vous pouvez lire :

Upcycling – décorer votre intérieur en donnant une nouvelle vie à des objets de tous les jours, de Sylvie Estrada et Marina Cusso – Mélanie Rigolot (traductrice)

Photo : mise en avant Unsplash / 1-2-3 Pixabay / 4 slow-deco.fr

4 Replies to “Upcycling déco : une nouvelle vie pour les objets du quotidien”

  1. De rien, je suis ravie d’avoir pu vous aider.

  2. Merci! C’est déja dans ma tête et vous me donnez le déclique!!! À bientôt…

  3. Merci de votre commentaire, je suis ravie que vous ayez apprécié l’article.

  4. Merci pour ce très bel article ! J’y ai appris beaucoup de choses.
    Cela va m’aider à partir du bon pied et à prendre de bonne résolutions en matière de déco en cette rentrée !

Laisser un commentaire