Aménager une chambre de bébé saine et apaisante

Chambre de bébé saine, apaisante, sûre et écologique, avec un fauteuil confortable, un lit à barreau et un plan à langer, meubles éco-responsables et matières naturelles, non toxiques, sans COV

Dans l’esprit des parents, la chambre de bébé représente le cocon de douceur et de tranquillité rêvé pour leur enfant. Il faut dire que la chambre de bébé, c’est un peu le prolongement du ventre de sa mère. Durant les premiers mois de sa vie, le bébé passe une grande partie du temps à dormir du fait de ses besoins physiologiques. De ce fait, la chambre constitue un lieu de référence, un univers en soi pour le bébé. En cela, une chambre saine et apaisante contribue au bien-être du bébé.

Pour une chambre de bébé saine et écologique

S’il y a un endroit dans la maison où la qualité de l’air doit être optimale, c’est bien la chambre de bébé. Pour une chambre saine, le maître-mot sera la limitation des composés organiques volatils ou COV. Présents dans de nombreux éléments de décoration non éco-responsables, certains COV ont des conséquences à long terme sur notre santé (voir l’article sur l’air intérieur).

Un revêtement mural éco-responsable

Parmi les revêtements muraux, les parents plébiscitent la peinture et le papier peint pour la chambre de bébé. Aujourd’hui, les enseignes proposent de plus en plus de peintures et de papiers peints éco-responsables.

Il existe des peintures à l’eau, sans solvant, fabriquées à partir de pigments naturels, de chaux, d’argile, de caséine ou d’huile de lin. Pour les autres peintures, lisez bien les étiquettes. Même classés A+ (très faible émission de COV), certains produits peuvent altérer la qualité de l’air et l’environnement.

Et pourquoi ne pas vous lancer dans la fabrication de votre propre peinture écologique ? Pour cela, vous trouverez de nombreux tutoriels sur Internet.

Si vous optez pour le papier peint, les alternatives aux papiers peints traditionnels utilisent des encres écologiques et des colles naturelles.

Un sol en matières naturelles pour une chambre saine

Après son lit et les bras des parents, le bébé passe aussi beaucoup de temps près du sol. Assis dans son transat, rampant sur le sol ou bien à quatre pattes lorsqu’il commence à explorer le monde. Une attention particulière doit donc être portée aux matériaux composant le sol.

Traité de façon écologique, un parquet en bois massif est idéal. Malheureusement, nous n’avons pas tous la possibilité d’intégrer un parquet dans nos intérieurs. On privilégiera alors des revêtements tels que le linoleum naturel ou le carrelage. Ces sols ont l’avantage d’être faciles d’entretien. Un peu d’eau, du savon noir, et c’est terminé.

Pour éviter la sensation de froid des sols, on peut y associer un tapis en laine ou en coton.  Ces matières peuvent être lavées facilement. Pour le côté écologique, le label GOTS certifie l’origine naturelle et éco-responsable de certains tapis. A l’inverse, la moquette et les tapis en matières synthétiques émettent beaucoup de COV.

Le mobilier en bois naturel

Le choix des meubles a une grande importance. Pour assainir l’air intérieur dans la chambre de bébé, on peut opter pour du mobilier en bois laissé brut. On peut aussi traiter le bois massif de façon naturelle : finitions à la peinture à l’eau, à la cire naturelle ou au vernis, tous sans solvant. Ces meubles n’émettent quasiment pas de formaldéhyde, l’une des classes de COV les plus nocives. Dernière option, certains panneaux MDF – Medium Density Fiberboard – écologiques constituent aussi une alternative.

Les écolabels comme Ecocert et NF environnement nous aident à choisir les meubles les plus sains.

Moins onéreux, les meubles de récupération émettent également moins de COV que le mobilier neuf. Ces meubles de seconde main peuvent être récupérés auprès de la famille, des amis ou bien achetés sur les sites d’objets d’occasion ou en recycleries.

Enfin, acheter du mobilier fabriqué en France ou en Europe permet de réduire les trajets parcourus par les meubles. Ainsi, on limite les émissions de gaz à effet de serre.

Bébé à quatre pattes sur un parquet en bois massif, non toxique, sans COV, dans une chambre de bébé saine, apaisante et écologique

Un mobilier qui évolue avec les besoins du bébé

Afin d’éviter de racheter des meubles, on peut choisir des meubles évoluant avec l’âge de notre enfant.

Un lit évolutif

Pour un achat durable, on pourra choisir un lit évolutif qui, au lieu de servir quelques mois, servira plusieurs années à l’enfant. En plus de faire des économies, cela participe à réduire notre empreinte carbone et à faire un geste pour la planète.

Dans le lit, on peut mettre un matelas soit en fibres de coco, en latex naturel, en laine ou bien en fibres de bambou. Le linge de lit peut être en coton bio, certifié OEKO-TEX® ou GOTS.

Un plan à langer amovible

Il existe des plans à langer à fixer sur une commode. Ils se retirent facilement dès que l’enfant grandit. Cela évite de devoir acheter une table à langer qui sera utilisée uniquement quelques mois.

Une seule exception : la turbulette ou gigoteuse

S’il y a un objet qui ne peut pas être modulable dans la chambre, c’est la turbulette du bébé. Elle doit absolument être adaptée à sa taille. Trop grande, la gigoteuse risquerait d’étouffer le bébé car il pourrait enfouir sa tête à l’intérieur sans être retenu par les bretelles.

Une chambre de bébé saine et apaisante

L’aménagement d’une chambre saine et douillette nécessite l’association de plusieurs éléments essentiels au bien-être du bébé. Si cela est possible, il faudrait terminer la préparation de la chambre de bébé au minimum un mois avant son arrivée. Cela permet une bonne aération préalable de la pièce. Cela évite aussi d’être dans les travaux en fin de grossesse lorsqu’on est lourde et fatiguée. Ce que je n’avais pas pu faire pour ma première fille, car elle est arrivée un peu plus tôt que prévu.

Des couleurs douces pour apaiser le bébé

Lorsque les bébés sont seuls dans leur chambre, il leur faut une atmosphère apaisante. Les couleurs douces, les plus reposantes, favorisent le bien-être des bébés, notamment lors de leur endormissement. Parmi celles-ci, certaines couleurs sont plus adaptées aux bébés car elles leur rappellent l’intérieur du ventre maternel. Ce sont les couleurs pêche, rose parme, saumon, terre de sienne, ocre ou vieux rose.

Des matières naturelles et douces intégrées à la décoration

Pour que la chambre de bébé soit un véritable nid douillet, on pourra ajouter à la décoration des matières naturelles et chaleureuses. La laine, le coton peigné ou satiné, le velours et le lin lavé procureront au bébé cette sensation de douceur.

Choisir la bonne place pour le lit du bébé

Il est préférable d’éviter de placer le lit du bébé au milieu de la chambre. Idéalement, le lit du bébé devrait se situer près d’un mur de la chambre pour un effet cocooning. Par ailleurs, il serait souhaitable de placer la tête de son lit le long du mur opposé à la porte pour que le bébé ait l’impression d’être protégé. Cette position permet au bébé d’avoir une vue sur la porte de sa chambre et de ne pas être surpris lorsque l’on y entre.

Si on a le choix, on essaie aussi d’éviter d’orienter la tête du lit vers la fenêtre. En effet, les rayons du soleil et le bruit peuvent empêcher le bébé d’avoir une bonne qualité de sommeil voire de le réveiller. Si cela n’est pas possible, il est souhaitable de poser soit des doubles rideaux, des volets, des stores ou de simples rideaux occultant.

Veiller à la bonne santé, au confort et à la sécurité du bébé

Pour éviter les accidents, le lit de bébé doit comporter un espacement compris entre 4,5 à 6 centimètres entre les barreaux. En termes de sécurité, les normes CE et NF Petite enfance vous aident à sélectionner un mobilier sûr et adapté aux bébés.
Par ailleurs, la bonne ventilation de la pièce évite l’humidité et l’apparition de moisissures. En complément, l’aération “en grand” quotidienne de la chambre de bébé permet aussi d’assainir l’air respiré par le nourrisson.

Lors des premiers mois dans sa nouvelle chambre, une petite veilleuse peut rassurer le bébé durant la nuit.

Enfin, il est conseiller de ne pas surchauffer la chambre de bébé. En général, le bébé est plutôt bien couvert dans son pyjama et sa gigoteuse. Ainsi, une température de la chambre comprise entre 18°C à 20°C est largement suffisante pour le confort du bébé.

N’oublions pas le confort des parents !

Lors de l’aménagement de la chambre de bébé, nous oublions souvent d’ajouter un fauteuil confortable. Ce fauteuil permet aux parents d’allaiter, de donner le biberon, de jouer et d’admirer leur bébé pendant son sommeil. On pourra également y passer quelques heures à calmer ses pleurs… ça peut arriver aussi !

Voici quelques sites qui proposent du mobilier écologique pour la chambre de bébé : Etikolo, Machambredenfant, Alfredetcompagnie. Sur ces sites ou ailleurs, avant d’acheter un produit pour bébé, prenez votre temps pour lire attentivement sa composition et ses caractéristiques.

Pieds de bébé enveloppés dans un tissu rose en coton bio, chambre de bébé saine, apaisante et écologique

Pour l’aménagement d’une chambre de bébé, le choix des matériaux importe autant que l’harmonie qui y règne. Une chambre saine, sûre et apaisante influe certainement sur le bien-être du bébé et donc aussi un peu sur celui de ses parents.

Quelles sont vos astuces pour une chambre de bébé écologique et douillette ?

 

Photo : Pixabay (image de mise en avant), Unsplash

 

Laisser un commentaire